Protéger vos canalisation des changements de température

Protéger vos canalisation des changements de température

Protéger vos canalisation des changements de température

L’hiver arrive à grands pas, tout comme le froid et son impact sur vos réseaux d’eau. Il est grand temps de procéder à l’entretien de vos canalisations pour une distribution régulière des sanitaires jusqu’à la chaudière. Vérifier et entretenir les installations d’eau avant l’arrivée des changements de température est très important. La boue tout comme la corrosion à elles seules peuvent obstruer les canalisations, entraînant un surcoût énergétique, des fuites et infiltrations d’eau possibles voire l’explosion du compteur et des tuyaux. Sos-Plombier Chatou vous accorde ici quelques préconisations à suivre.

PROTÉGER L’ENSEMBLE DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D’EAU

L’eau gelée peut endommager les canalisations intérieurs. Le volume de l’eau augmente avec le gel, maximisant les risques d’explosion du compteur et des tuyaux. Pour éviter les dégât sur le compteur comme la tuyauterie qui lui est associée, la température doit rester au dessus de 0°C. Cette température idéale peut être maintenue en évitant les courants d’air là où se trouve le compteur. Boucher les soupiraux, les aérations et calfeutrez les portes de garage. En cas d’urgence, le papier journal est un isolant tout à fait convenable. Les locaux qui abritent la chaudière ou le chauffe-eau doivent quant à eux bénéficier d’une bonne aération. Les conduites et compteurs sont à isolés si ils se trouvent dans des espaces non chauffés.

En mouvement dans les canalisations, l’eau maintien sa température autour de 10°C, il est donc préférable de laisser couleur même un mince filet d’eau pendant la nuit lors de températures très froides. La consommation d’eau augmente légèrement, il est vrai, mais cela restera toujours moindre comparé à des frais que peuvent engendrer une rupture de canalisation lésée par le froid. Si vous venez à vous absenter de votre résidence, ou en cas de panne de chauffage, la vidange des conduites est la meilleure solution. Il faut d’abord couper l’arrivée d’eau puis ouvrir le robinet placé au plus près du compteur, un autre au plus bas (parfois le même) puis ouvrir le robinet se trouvant au point le plus haut pour créer un appel d’air.

ENTRETIEN DE VOS CANALISATIONS SANITAIRES

Le nettoyage de votre chaudière et de vos canalisations de chauffage doivent pouvoir profiter d’un entretien supplémentaire en hiver, notamment via l’entretien des canalisations d’eau sanitaire. L’eau froide qui présente naturellement des traces de sels de carbonate de calcium soluble, a une dureté établie en fonction du taux de ce fameux carbonate. Lorsque la température monte, sous l’action du chauffe eau, les sels se solidifient sous forme de dépôt blanc, le tartre. Ce dépôt s’installe alors comme chez lui sur les résistances et les parois de canalisations. Une baisse des échanges de chaleur survient après cela, augmentant par la même occasion les consommations énergétiques et une réduction du débit. Pour 1mm de tartre, la consommation augmente jusqu’à 10%. A terme, nous pouvons intervenir pour empêcher vos plomberie de se détériorer.

L’utilisation d’un détartrant est bien souvent la solution la plus efficace. Pour empêcher le retour du tartre honni, un neutralisant diminuera le risque de solidification des sels.

Pour éviter le dégât des eaux, il suffit parfois de simplement prêter attention à vos canalisations. Les dommages provoqués par l’hiver occasionnent des fuites une fois les températures hivernales parties dans des contrées lointaines. Bien entretenir vos canalisations peut vous permettre par la suite d’avoir un tarif préférentiel de la part de votre assureur si un sinistre venait vous rendre une visite ultérieure.